254
Je vois des formes qui n’existent plus
14 décembre 2016 - 12 décembre 2016 art&fiction
Avenue de France 16, 1004 Lausanne
VERNISSAGE / EXPOSITION

Nous vous invitons à fêter avec nous la parution du bel ouvrage de Rodolphe Petit et Élise Gagnebin-de Bons Je vois des formes qui n'existent plus suivi de Moonlight S. de la collection So/So dirigée par l'artiste et auteur Flynn Maria Bergmann. 

Vous aurez l'occasion de rencontrer les deux artistes autour d'un petit apéritif et de découvrir les éditions de tête du livre.

 

Rodolphe Petit est né en 1971 à Lausanne, où il étudie les Lettres à l’université. En parallèle, il est collaborateur au sein d’une organisation non-gouvernementale ouvrière. Il obtient par la suite une licence en droit et est aujourd’hui juriste à Lausanne, tout en poursuivant son travail d’écriture. Il a publié entre autres Les Magasiniers du ciel, avec des dessins de Xavier Loewenthal (Castagniééé, 2007), et Il se peut qu’ils n’aient pas mangé assez de crustacés (Navarino, 2009 – Sélection du Prix le Roman des Romands 2010).

Élise Gagnebin-de Bons, née en 1976, vit et travaille à Lausanne. Son travail s’articule autour de phénomènes marginaux, de symboles et éléments qui appartiennent à des clans singuliers. Elle observe et s’approprie ce qui semble caché, ce que l’on ne veut plus voir. Elle traverse différents médiums tels le collage, la sculpture, les installations, les bannières ou encore le dessin et la vidéo. Elle a terminé ses études à l’Écal en 2000 et expose régulièrement son travail en Suisse et à l’étranger.