142
Monica Lombardi - art&fiction Monica Lombardi
Cammin facendo: una valle / Chemin faisant: une vallée 11 livres d'artistes de Monica Lombardi + 1 texte de Daniel Maggetti
Varia 2015
Edition limitée à 20 ex.
CHF 780 / € 740

Commander

C’est par un cheminement conceptuel – sous la forme d’un livre-boîte d’artiste – et par le détour figuratif de ses dessins que Monica Lombardi opère un retour vers la vallée lointaine de son enfance, au Tessin: la Léventine, long et profond sillon configurant l’accès sud du passage du Gothard. L’artiste désigne elle-même son livre comme une boîte d’«archives inspirées», contenant treize éléments imprimés, cahiers, cartes, dépliants, découpages et fascicules variés déployant des poèmes visuels, jeux de textes, de dessins et de photographies: le modeste coffret en carton contient des mirabilia, conçus par l’artiste après avoir arpenté le territoire en solitaire, dans une recherche artistique qui procède par décantation à l’écart des conventions touristiques et des stéréotypes identitaires de la vallée associés au passé légendaire et aux défis techniques du passage des Alpes. La roche est omniprésente, grise, inerte, silencieuse mais paradoxalement prégnante, gravide. La démarche participe des pratiques du land art. Mais elle s’inscrit aussi, plus loin dans le temps, dans la tradition des peintres et des photographes alpestres courant le paysage.
Telle une géo-ethnographie poétique, le travail de Monica Lombardi s’inspire également, dans ses dessins, des formes et des motifs décoratifs de l’artisanat local: tel ornement textile, tel motif d’ébénisterie, tel décor de maçonnerie ne sont pas reproduits dans un souci de documentation. Dans un rapport d’intimité, ils sont revivifiés dans des œuvres qui dignifient et perpétuent une culture fragile, secrète, menacée de disparition, comme le suggère avec sensibilité le texte de Daniel Maggetti, originaire des Centovalli, une autre vallée tessinoise.

Cet ouvrage constitue l’édition originale de Cammin facendo : una valle de Monica Lombardi. Il est composé de 11 livres d’artiste conçus par Monica Lombardi à partir de dessins, photographies et textes qu’elle a réalisés entre 2010 et 2015, et d’un texte de Daniel Maggetti, Lexique des alpages abandonnés. Edition limitée à 20 exemplaires + 2 EA.

Mise en page : Pascale Lhomme-Rolot et Stéphane Fretz
Relecture : Marie-Claire Grossen
Photolithographie : Roger Emmenegger, Datatype SA, Lausanne
Reliure : Jean-Pierre Walther, maître relieur, Orbe
Emboîtage : Polyval, Vevey