145
Pierre Escot - art&fiction Pierre Escot
Le Carnet Lambert (Extraits)
23 x 17 cm, 104 pages, 258 g.
Re:Pacific 2015
978-2-940570-00-3
CHF 27 / € 18

Commander

« Le Carnet Lambert se passait de mains en mains. »

Tout devient Carnet Lambert même le Carnet Lambert. On nous assure qu’il fait partie d’un plus vaste corpus, qu’il est sans fin, qu’il pourra s’écrire tout le long de la vie de l’auteur, condamné à n’en livrer que des extraits, avec cette sensation permanente d’une construction qui se fait à travers le filtre de sa personnalité, mais que le texte s’élabore distinctement de lui en tant qu’entité.  Pourvu que ça tienne debout, que ça tienne droit. Enfin que ça tienne. Le Carnet Lambert est là pour nous guider, pour nous soutenir, pour nous renseigner et nous divertir, même s’il ne peut au fond pas grand-chose pour notre humaine condition. Il se fait parfois manuel de logique formelle ou kit de survie à un quotidien aporétique. Il est comme une béquille qui ploie avec élégance. Il nous aide à garder en chemin une sorte de sourire, un peu crispé mais sincère.

Le Carnet Lambert est une méthode d’investigation entre prose, poésie et récit. À la nécessité du sens répondent l’ironie et l’humour légèrement excédé de l’auteur, qui construit, à distance respectable de son objet, un miroir complexe fait de glissements, de pièges, de répétitions, de modes d’emploi qui génèrent à leur tour d’autres modes d’emploi. Des sentiers qui bifurquent, des réseaux entrelacés, des carrefours incertains, des slogans concassés, des lueurs méthodologiques, des pistes de fictions et des aires de jeux fantômes.

Pierre Escot, né à La Rochelle en 1965, vit à Paris. Il est écrivain, poète, éditeur et plasticien. Il a publié Planning aux éditions PPT en 2007, Occiput, poème sexuel (2014), Les Bords (2013) et Décompte Zéro Un (2012) aux éditions Derrière la salle de bain. Ses vidéos ont été montrées au Centre Pompidou dans le cadre de Littératures pirates et dans divers festivals en Europe.

LE CARNET LAMBERT
Treizième volume de la collection Re:Pacific, édition établie par Christian Pellet et l’auteur.
Relecture: Marie-Claire Grossen
Photogravure: Roger Emmenegger

COLLECTION RE:PACIFIC
Maquette: Philippe Weissbrodt, matière grise, Lausanne
Police de caractères: Tiina, Valentin Brustaux, Genève
Mise en page: Indoors, Lausanne
Production: Datatype SA, Lausanne
Impression et reliure: La Buona Stampa, Pregassona
Avec le soutien de: Loterie Romande, Fondation Jan Michalski pour l'Ecriture et la Littérature, Fonds des arts plastiques de la Ville de Lausanne, Ville de Genève.

------------------------
REVUE DE PRESSE
------------------------

COMMEFOU.BLOGSPOT.FR, 02/12/2015
«A l'œuvre dans l'atelier», par Ritchie
Cliquer ici pour lire l'article

RADIO CAMPUS LILLE, 18/12/2015
L'Arrache-Cœur 552: Pierre Escot, Le Carnet Lambert
Par: Nikola Delescluse, Paludes #781



LE TEMPS, 20/12/2015
«Les lieux communs des lieux quotidiens: Dieu tutélaire», par Isabelle Rüf
Cliquer ici pour lire l'article

GONZAI.COM, 02/01/2016
«Le Carnet Lambert: Aucune formule ne restreint la légende», par Camille Larbet
Cliquer ici pour lire l'article

LE MATRICULE DES ANGES, #136, 01/2016
«Ceci n'est pas de Carnet Lambert», par Eric Bonnargent
Cliquer ici pour lire l'article

UNDERNIERLIVRE.NET, 26/02/2016
«Pierre Escot – Carnet Lambert», par Teddy Lonjean
Cliquer ici pour lire l'article

CHARYBDE 27: LE BLOG, 22/04/2016
«Note de lecture: Le Carnet Lambert de Pierre Escot», par Charybde2.
Cliquer ici pour lire l'article

CAHIER CRITIQUE DE POESIE #32-5, 14/10/2016
«Pierre Escot: Le Carnet Lambert», par Luigi Magno

Cliquer ici pour lire l'article