204
Perrine Le Querrec
La Construction Illustrations d'Alexandra Sand
6 posters de 100 x 70 cm + étui
Varia 2018
978-2-940570-51-5
CHF - / € -

Commander

La Construction est le journal d'un architecte auquel on vient de confier la réalisation d'un asile psychiatrique. Page après page, pli après pli, nous suivons la progression quotidienne de la Construction, tant mentale que physique.
Au centre du bâti, un réseau d'interrogations et d'émotions. Comment et pourquoi enferme-t-on, entre quels murs, quels espaces ? Comment s'articulent l'architecture et l'écriture, avec quels volumes, quels gestes, quelles pensées ?
L'écrivain dresse un plan. L'architecte dessine des plans. La Construction inaugure un rapport inédit à la lecture. Publié sous forme de plan, chaque page du journal se lit près de n'importe quelle autre, c'est le lecteur en pliant et dépliant le plan/texte qui construit La Construction. En pliant et dépliant, on ouvre et ferme le sens, les collisions de textes et d'images sont infinies, les mots prennent littéralement vie, le corps est engagé dans l'acte de lecture. Il y a fusion entre le personnage, l'auteure et le lecteur : trois niveaux de pensée et de création.
Au recto le texte, au verso le plan dessiné par Alexandra Sand, entre vos mains La Construction divisée en 6 posters au format 100 × 70 cm : pliez, dépliez, construisez la vie et l'oeuvre de l'architecte.

→ Télécharger le bon de commande

Perrine Le Querrec est née à Paris en 1968. Sa fréquentation des archives de toute nature et ses rencontres avec de nombreux artistes dans le cadre de son métier de recherche et de documentation nourrissent sa propre création littéraire et pluridisciplinaire. Elle publie un premier roman, Coups de ciseaux, en 2007. Jeanne l’Étang et Le plancher, publiés en 2013, rendent compte de son ancrage profond dans la recherche documentaire. Elle écrit par chocs, construit une langue et un regard à la poursuite des mots réticents, des silences résistants. La Construction a été écrite en 2018 durant sa résidence à la Fondation Jan Michalski à Montricher.

Alexandra Sand, née en 1990 à Bucarest, est une artiste visuelle (performance, vidéo et photographie) qui questionne le rôle du corps féminin dans le contexte de la société d’aujourd’hui par des travaux autour du sexting, de l’érotisme et de la féminité. Elle est ancienne pensionnaire de l’Académie française de Rome, Villa Medicis (2015-16) et enseigne la performance. Elle vit et travaille en Europe et aux États-Unis.

Parution le 8 novembre 2018