98
La forme du dessin - art&fiction Christian Jelk, Jean-François Reymond
La forme du dessin 297 x 215 mm, 98 pages, reliure japonaise
Première édition de 100 exemplaires
Varia 2012
978-2-940377-52-7
CHF 47 / € 32

Commander

La Forme du Dessin. Ebauche d’une recherche conceptuelle et définitionnelle. Ne nous laissons pas abuser par le titre! Faux-semblant, simulacre! C’est bien l’essence même du dessin, langue sacrée possédant son propre système de signes, recélant ses propres mystères, que Jean-François Reymond et Christian Jelk — le maître et l’élève à nouveau réunis — s’attellent à révéler.
Le texte épouse le flux et la mouvance de la pensée: citations, sentences et maximes, méditations, poèmes en prose, notes de dessin,… Jean-François Reymond et Christian Jelk créent, recueillent — se recueillent? —, rassemblent et ordonnancent avec ferveur.
Forme et matière, les deux composantes de l’essence selon Pic de la Mirandole. Si la notion de forme hante la mine de plomb des deux artistes, les bouts de scotch (reproduits à la photocopieuse couleur et noir/blanc), dont Christian Jelk fait un emploi à la fois ludique et spirituel, confèrent au texte des effets de texture et de matière qui lui sont propres — sans compter le papier sulfurisé venant recouvrir l’ouvrage, proposition audacieuse de la relieuse Sofi Eicher.
Livre d’artistes, livre de poètes, livre de prophètes. La fluctuation des formes est là en résonance, comme pour faire écho à la fulgurance du dessin, écho fulgurant de la vie… M.-C. G.