Échec et scotome

Jean Otth

CHF17.80

La vie d’artiste selon celui qui se disait « au bout du monde [...] et au bordelart. » Un magnifique récit autobiographique de Jean Otth (1940-2013)

Lorsqu’en 2008 on lui demande un texte d’introduction pour une exposition, Jean Otth rédige un texte étonnamment autobiographique. Il raconte ses premières émotions visuelles : « Ma fascination était pour ce que j’apercevais très haut, sur les sellettes de bois : des femmes d’argile gris foncé, blanches ou terre de Sienne brûlée selon l’avancement des travaux, se penchaient ou se tordaient pudiquement sur moi, en contreplongée bienveillante pour le petit garçon que j’étais. La plupart étaient totalement nues mais d’autres étaient drapées à la manière des pudeurs espagnoles qui exacerbent leur mystère […]. » Véritable anamnèse de son rapport à l’image qui l’aura mené de la peinture à son travail précurseur dans le domaine de la vidéo, ce texte intrique sa vie amoureuse et son dilemme entre représentation et non-représentation, entre image et peinture. « Ce dont je suis sûr, c’est qu’aujourd’hui les images m’ennuient tant que je ne les ai pas partiellement ou totalement cachées », conclut-il dans un ultime geste de pudeur.
Préface d’Alain Huck

Après des études d’histoire de l’art et de philosophie à l’Université de Lausanne, Jean Otth fréquente l’école d’art de cette même ville. Dès lors, toujours déterminée par une pratique de la peinture, sa trajectoire artistique est étroitement liée à l’émergence des nouvelles technologies. Il était un des pionniers de l’art vidéo en Suisse au début des années 70. Dans les années 80, il utilise l’informatique non seulement pour ses possibilités instrumentales, mais aussi dans ses dimensions esthétiques. Jean Otth a enseigné à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne de 1979 à 2002. Jusqu’à sa mort en 2103, il a poursuit un travail qui, sous forme d’installation, mélangeait une projection vidéo et une réalité objectale, en explorant leur interaction.

307

Auteur(s)

Graphisme

Valérie Giroud

Format

11 x 17 cm

Pages

124

Photographies

Genre

Autobiographie, Écrit sur l'art

Collection

ISBN

978-2-940570-74-4

Parution

mars 2020

Voir aussi