Niklaus Manuel Güdel. Derrière la couleur

Valentine Reymond (dir.), éd.

CHF42.00

Date de parution:

9 juin 2022

Revisiter l’histoire de son art avec des trous de mémoire…
Procédé d’un peintre pour rouvrir un nouvel espace de couleur

Né en 1988 et partagé entre la Suisse et le Costa Rica, Niklaus Manuel Güdel est à la fois peintre et historien de l’art. Son goût pour la peinture, qu’il découvrait petit à petit à travers la collection du père d’un ami d’enfance chez qui il passait ses dimanches, s’est aiguisé simultanément à celui pour les livres d’art, où il pouvait examiner à l’envi des reproductions, principalement d’artistes suisses de la fin du XIXe siècle. «En même temps que je balbutiais avec mes couleurs, explique-t-il, un imaginaire et une certaine idée de l’histoire de l’art se sont formés en moi.»
Fort de cette double empreinte, il revendique la création comme un acte de recréation, travaillée dans un réseau de correspondances et de références. Mais il laisse aussi la mémoire – autant personnelle que collective – osciller, dériver, affleurer par deux processus picturaux qu’il explore patiemment: le premier, basé sur le repeint et le repentir, en perpétuel devenir, ne participe pas seulement du thème de la mémoire mais interroge également les notions d’achevé et d’inachevé. Le second consiste en un effacement progressifs de silhouettes pour laisser apparaître des blancs, des zones non colorées dans laquelle il voit une «méthode supplémentaire à [ses] petits subterfuges pour prendre du recul face à [sa] peinture.»
Derrière la couleur est une monographie accompagnant l’exposition de l’artiste qui sera présentée au Musée jurassien des arts en 2022. Cet ouvrage présente le travail pictural de Niklaus Manuël Güdel, avec une attention particulière aux références iconographiques et la notion de repentir qui parcourent son œuvre. Les reproductions sont accompagnées des notices thématiques, d’un entretien et de textes de Emmanuel Coquery, Isabelle Depoorter-Lecomte, Julie Enckell Julliard, Pauline Goetschmann, Yves Guignard, Anne-Sophie Poirot, Valentine Reymond, Aude Robert-Tissot, Claude Stadelmann, Marion Zilio.

Niklaus Manuel Güdel est un artiste et historien de l’art suisse et costaricien. Né à Delémont en 1988, il a suivi l’enseignement du peintre soleurois Fritz Guggisberg dans son atelier dès l’enfance (1999-2006), puis il obtient une maturité fédérale en arts visuels (Lycée cantonal de Porrentruy, 2007) avant de poursuivre ses études aux universités de Bâle, Neuchâtel et Lausanne (Master en histoire de l’art, 2015). En tant qu’artiste, il expose dès 2003 en Suisse, en Europe et au Costa Rica, dans des galeries, des foires d’art contemporain, des centres d’art et des musées. En tant qu’historien de l’art, il réalise des expositions et des publications sur Ferdinand Hodler et sur Gustave Courbet, collaborant avec des institutions aussi prestigieuses que le Leopold Museum à Vienne,
le Musée d’Orsay à Paris ou la Fondation Martin Bodmer à Genève.

369

Édité par

Textes de

, , , , , , , ,

Graphisme

Niklaus Manuel Güdel

Format

22 x 28 cm

Pages

242

Genre

Monographie, Peinture

Collection

Co-édition

Musée jurassien des arts, Moutier

ISBN

978-2-88964-038-6

Date de parution

9 juin 2022

Voir aussi