Duchamp defekt

Pavel Schmidt

CHF28.00

Date de parution:

6 avril 2021

Ce livre est un recueil de blagues à destination des amateurs d’art. Chacune d’entre elles repose sur le même scénario : «Il y avait un urinoir; il était hors d’usage.» Peut-être faut-il connaître Fountain (1917), l’urinoir de Marcel Duchamp, pour trouver cela drôle, mais chacun pourra, en parcourant cette collection de 104 photographies d’urinoirs hors service, s’amuser de la variété des ambiances des lieux d’aisance visités par l’artiste Pavel Schmidt, de la signalétique de bouts de ficelle improvisée par les agents de la propreté et de la créativité déployée pour barrer l’accès à la cuvette libératrice.

Il fallait l’humour de Pavel Schmidt pour repérer la triviale beauté de ces urinoirs, pour révéler comment l’art transforme notre regard sur les objets les plus quotidiens et pour traquer, à travers deux essais qui accompagnent le cahier photographique — l’un de l’auteur, l’autre de l’artiste Stefan Banz — la question du genre à l’origine de l’œuvre qui a déclenché la plus importante révolution artistique du XXe siècle.

Né à Bratislava en 1956, Pavel Schmidt arrive à Bienne avec ses parents après un séjour de deux ans au Mexique en 1968. Il entre en 1978 à l’Académie des Beaux-Arts de Munich avec Hans Baschang, où il termine ses études après quatre ans et devient assistant. De 1986 à 1989, Pavel Schmidt est assistant de Daniel Spoerri et jusqu’en 1991 professeur temporaire, puis artiste indépendant. L’artiste a une activité régulière d’exposition à partir de 1980. Depuis lors, Schmidt a beaucoup voyagé, en particulier entre Munich et Paris. La Suisse, où il expose pour la première fois à la galerie Médicis de Soleure en 1983, reste une référence constante. En 1991 et 1992, il a travaillé sur le projet eaten by- de Daniel Spoerri pour le pavillon suisse à l’Exposition universelle de Séville. 1998 est l’année d’un séjour de travail et d’une exposition à la Villa Romana à Florence. Pavel Schmidt reçoit le Prix 1999 de la création artistique du canton de Soleure; 2007-2008 Studio Olten du canton de Soleure à Gênes; Prix d’art de Bienne 2013. De nombreuses expositions personnelles sont organisées (sélection): 1994 Centre PasquArt, Bienne; 2002 Kunsthaus Grenchen; 2006 Musée Goch; 2008 Musée Jean Tinguely, Bâle; 2012 Maison d’Art St. Josef, Soleure; 2015/16 Pharmacy Museum, Université de Bâle.

Stefan Banz (né à Sursee, vit et travaille en Suisse) est artiste et auteur. En 1989, il participe à la fondation de la Kunsthalle Luzern, et en devient le directeur artistique jusqu’en 1993. Il travaille depuis comme artiste indépendant, participant à des expositions personnelles et collectives dans des galeries et des musées internationaux. De 1994 à 1997, il est conseiller artistique de la Galerie
Hauser & Wirth. En 2000, le Prix Manor ainsi que le prix de reconnaissance de la ville de Lucerne lui sont décernés. De 2004 à 2014, il développe une collaboration artistique avec Caroline Bachmann. En 2005, il est nommé curateur du pavillon Suisse de la 51e Biennale de Venise. En 2009, il fonde avec Caroline Bachmann l’association KMD (Kunsthalle Marcel Duchamp) et organise en 2010 le symposium «Marcel Duchamp and the Forestay Waterfall». Il est depuis le directeur artistique de la KMD.

REVUE DE PRESSE

LA LIBERTÉ, 12/06/2021
«Vasques closes» par Thierry Raboud
Lire l’article

SOLOTHURNER ZEITUNG, 17/04/2021
«Duchamp auf Pavel-Schmidt-Art» par Fränzi Zwahlen-Saner
Lire l’article

RADIO CANAL 3, 15/04/2021
Entretien avec Julie Marquis
Écouter l’émission

LE JOURNAL DU JURA, 06/04/2021
«Les toilettes dans le viseur» par Maeva Pleines
Lire l’article

MAGAZINE LIVRESUISSE N°1, printemps-été 2021
«Des blagues pour amateurs d’art»
Lire l’article

342

Auteur·e·s

Édition établie par

Textes de

Graphisme

Indoors

Format

13.2 x 21 cm

Pages

208

Collection

ISBN

978-2-940570-76-8

Date de parution

6 avril 2021

Voir aussi