Ici

Alexandre Loye

CHF0.00

Rupture de stock

Avec Ici, Alexandre Loye poursuit son inventaire linogravé initié avec 9 gravures, paru en 2006 et aujourd’hui épuisé. Ce sont ici 18 linos (qu’il imprime lui-même, toujours en noir), où on découvre avec évidence quels sont les «objets» qu’il invente et inventorie: ce sont des sensations. La gravure est pour Loye une technique de contemplation des sensations (qui rappelle une pratique de la méditation bouddhique: le vedananupassana).
Comprendre pleinement les sensations et les condenser en une image simple, voilà le dessein de l’éveillé Loye. La gravure qui donne son titre au recueil donne un bon exemple de cette méditation: si «ici» n’est pas un lieu, un ordre, une hiérarchie, mais une sensation, à quoi ça ressemble? Réponse de Loye: Ça ressemble à un visage. Le mot «ici» dessine deux yeux, un nez, une ride, montrant qu’il n’est pas repérable sur une carte, qu’il est mobile, toujours ailleurs: «ici» n’est pas visible, c’est un point de vue.
Les sensations figurées par Loye sont principalement celles que la physiologie regroupe sous le terme délicieusement jargonnant de «proprioception»: les sensations de tension musculaire, de station et de mouvement, d’équilibre et de déplacement, de la position relative des parties du corps les unes par rapport aux autres et par rapport à l’espace qu’il occupe — dedans, dehors, près, loin, etc.
En feuilletant les pages de ce carnet, le lecteur est ainsi amené à traverser ces sensations qui sont souvent inconscientes, mais qui  lui sembleront étrangement familières.

Alexandre Loye, né en 1972 en Valais, vit à Lausanne. Tumblr d'Alexandre Loye

Parution

juin 2008

Auteur(s)

Format

26 x 31 cm

Pages

40

Images

18 gravures

Collection

Édition limitée à

37 exemplaires

Voir aussi