Minuit Soleil

Rébecca Balestra

CHF16.00

Date de parution:

5 octobre 2021

«C ‘est peut-être trop tard mais je crois que / j’aurais du fion / si en rentrant ce soir / je te trouvais au salon.»
ou la rencontre d’un Gérard et d’une Dalida

«Sur le modèle des paroles de chansons de variété qui ont traversé le temps, j’ai souhaité écrire des textes qui parleraient aux cœurs brisés. Raconter des choses du quotidien: mettre la table, vieillir, manquer l’amour de sa vie. Minuit Soleil est une recherche collective dans la nuit blanche de nos regrets et de nos désirs. Une nuit que l’on traverserait jusqu’au bout afin d’y voir plus clair, comme quand les yeux s’habituent au noir. Comme après une soirée arrosée devenue une nuit puis un matin. Un matin resté dehors à regarder le jour se lever sur nous en même temps que passe le camion des poubelles.»
Ce recueil réunit onze poèmes mixant poésie et détails prosaïques, balançant entre humour et désespoir. Le style est libre, la langue contemporaine, pour évoquer entre autres histoires, celle d’un parent divorcé addict au porno, d’une femme en éternel lendemain de cuite ou d’un coucher de soleil en EMS. Évoquant tour à tour un Gérard ou une Dalida, les textes de Rébecca Balestra ricochent avec finesse et invention entre le trivial et le glamour.

crédit photographique: © Sheila Balestra

Après un Bachelor en théâtre à la Manufacture-HEARTS, Rébecca Balestra a commencé à développer ses propres créations. D’abord avec Flashdanse au Théâtre Sévelin 36, puis Show Set au far° et à l’Arsenic, Piano-bar à la Comédie de Genève et aujourd’hui Olympia pour le festival de la Bâtie 2021, une mise en scène orchestrale de ses textes accompagnés par la Haute École de Musique de Genève. Le personnage qu’elle a créé et qu’elle incarne s’inspire de l’image de la diva – une Callas démaquillée qui regretterait de n’avoir pas figuré au casting de Starmania et irait noyer son chagrin dans un bar avec Philippe Djian.

REVUE DE PRESSE

LE JOURNAL DE L’IMMOBILIER, 29/09/2021
«Entre le rire et le désespoir. Heureusement, il y a Rébecca Balestra!» par Zoé Moretti
Lire l’article

COULEURS 3, 10/09/2021
Regarder le trailer

LE TEMPS, 06/09/2021
«Diva des ombres, Rébecca Balestra jette un sort à Genève» par Alexandre Demidoff
Lire l’article

RTS 12h45, 02/09/2021
La comédienne et metteuse en scène genevoise Rébecca Balestra est l’invitée de Julie Evard
Écouter l’entretien

LE COURRIER, 02/09/2021
«Dire, c’est être» par Cécile Dalla Torre
Lire l’article

358

Auteur·e·s

Graphisme

Valérie Giroud

Format

11 x 17.5 cm

Pages

60

Genre

poésie

Co-édition

La Fur Cie

Collection

ISBN

978-2-88964-026-3

Date de parution

5 octobre 2021

Voir aussi