Natacha Donzé. Festins

David Lemaire, éd.

CHF22.00

Date de parution:

15 mai 2021

Un festin d’images repaissant d’élixirs douteux notre appétit de beauté…
La peinture de l’artiste Natacha Donzé nous fait ressentir l’absence de quelque chose qui n’a jamais été là.

Natacha Donzé associe en peinture des signes et des symboles qui se contaminent les uns les autres et dégagent un réseau de sens équivoque. Ce n’est toutefois pas une œuvre savante: l’artiste nourrit son imaginaire de films de science-fiction, de jeux vidéo et d’imagerie scientifique tout autant que de l’histoire de l’art. Elle autorise ainsi un déchiffrage espiègle d’une œuvre qui aborde des sujets aussi graves que l’effondrement ou la crise technologique. Car ses Festins recèlent une part d’inquiétude, ils désignent à la fois une abondance énergétique et l’exploitation dévorante des ressources. La peinture se fait alors mouche du coche: derrière la séduction liquide des pigments bruisse un entêtant memento mori.

Cet ouvrage paraît à l’occasion de l’exposition Natacha Donzé. Festins au Musée des beaux-arts de la Chaux-de-Fonds. Toutes les informations la concernant se trouvent ici.

Née en 1991 dans le canton de Neuchâtel, Natacha Donzé vit et travaille à Lausanne. Après avoir obtenu un diplôme en design textile à Paris en 2011, elle poursuit sa formation à l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL) et obtient un Bachelor en arts visuels en 2014. La pratique artistique de Natacha Donzé est centrée autour du médium de la peinture. Ses oeuvres picturales sont une combinaison d’images synthétisées par notre cerveau, distillées sans hiérarchie par notre mémoire. Natacha Donzé met en place un processus de reconnaissance d’images où les fragments d’objets et lieux stéréotypés de notre société se côtoient… Elle a déjà présenté son travail lors de plusieurs expositions personnelles et collectives, dans des galeries d’art indépendantes, notamment Espace Quark à Genève, Harpe 45 à Lausanne ou encore Milieu à Berne. Son travail est également présenté dans diverses institutions. En janvier 2018, elle participe à la Biennale d’art contemporain au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds et obtient le Prix Jeune Talent. À cette occasion, l’une des peintures exposées a fait l’objet d’une acquisition et entre ainsi dans la collection du musée.

356

Artiste(s)

Édité par

Textes de

Graphisme

onlab

Format

17 x 23 cm

Pages

80

Genre

Monographie

Collection

Co-édition

Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds

ISBN

978-2-88964-017-1

Date de parution

15 mai 2021

Voir aussi