Sfumato. Je n’ai jamais vu la Joconde en vrai

Florence Grivel

CHF14.90

Date de parution:

5 novembre 2021

Comment choisir son vinaigre pour ne pas passer pour une pive? Balsamique ou pomme non-filtrée?
Enquête sur la vie bonne dans un récit de voyage aux couleurs italiennes.

Sous de faux airs de divagation autour de la formation artistique de l’auteure, Sfumato est un conte alchimique, un récit initiatique où la narratrice passe – selon la structure classique du genre – d’une quête de ses besoins vers celle de son désir. Dans une succession de vignettes visuelles et richement colorées, elle est tantôt déboussolée par son bagage d’historienne de l’art et tantôt orientée par des rencontres qui la prennent au dépourvu et qui lui indiquent que l’énergie vitale qu’elle cherche dans son commerce avec l’art n’est pas où elle le pense. Pivot du récit, une affiche portant une reproduction de la Joconde se retourne pour montrer son verso monochrome blanc, puis s’enroule pour former la fiole qui recèle l’élixir de vie qui apaisera la narratrice – pour un temps.
D’une écriture enjouée, l’auteure s’échappe des salles de musée vers les collines toscanes, flâne au marché et plonge dans les eaux vivifiantes d’une plage marseillaise. Au passage, elle aura pris des nouvelles de Vermeer et de Duchamp, se sera souvenue de Rosemarie Castoro et d’Yves Klein, mais n’aura toujours pas vu la Joconde en vrai.

Passionnée par les gens et les aventures créatives, Florence Grivel est historienne de l’art de formation. Après avoir enseigné cette discipline à l’École des arts appliqués à Vevey, elle devient responsable de l’Unité de théorie de l’ECAL (École cantonale d’art de Lausanne) jusqu’en 2004. Depuis 2001, elle travaille comme spécialiste en arts visuels dans divers magazines culturels de la RTS. En parallèle, elle est auteure de fictions (Fastfridge, éd. Castagniééé, 2009; Conquistador, éd BSN Press, 2013), crée des pièces et des performances pour la scène (Marcelle, Théâtre de la Tournelle, Orbe, 2011; Tour de chambre, autoportrait chanté, Théâtre de la Tournelle, Orbe, 2012), peint, a publié deux recueils d’aquarelles en dialogue avec les poèmes de Julien Burri (Ice&Cream, éd. art&fiction, 2014; Lacunes, éd. BSN Press, 2019), écrit des textes et des entretiens d’artistes, collabore régulièrement à Plans-Fixes (Marie-Thérèse Chappaz, Gaspard Delachaux, Igor Ustinov…), est commissaire d’expositions (Poya, François Burland, Musée gruérien de Bulle, 2012; De mèche, Lorna Bornand, Musée gruérien de Bulle, 2015; Archisalé, Sophie Guyot, Musée gruérien de Bulle, 2016; Atomik Magik Circus, François Burland, Théâtre de l’Oriental, Vevey, 2014; SuperNova Martigny, François Burland, Manoir de la Ville de Martigny, 2017; Checkpoint, François Burland, Audrey Cavelius, Les Chemins Pédestres, Stanislas Delarue, Ferme des Tilleuls, Renens, 2021), collabore au projet CultuRadio (2014-2020), travaille comme co-scénariste au cinéma (La moto de ma mère et Cœur animal de Séverine Cornamusaz) et en bande dessinée (Sine Nomine, éd. Infolio, 2013), conçoit des audioguides pour des expositions de diverses institutions culturelles et s’est lancée dans la production de podcasts en créant avec deux amis la société Youngpods.

349

Auteur·e·s

Couverture

Graphisme

Valérie Giroud

Format

11 x 17.5 cm

Pages

92

Genre

autofiction, Écrit sur l'art

Collection

ISBN

978-2-88964-012-6

Date de parution

5 novembre 2021

Voir aussi