Une veste

Baptiste Oberson

CHF15.00

«Quand parfois, sortant de la maison enfin vide, nous découvrons des vêtements suspendus à des arbres, jetés depuis les fenêtres des chambres, des vêtements qui peut-être ont été donnés la veille, il vaut mieux se préserver et ne surtout pas chercher à comprendre pourquoi.»

Texte bref, tapé à la machine à écrire, copié sous la forme d'un carnet, accompagné d'une gravure intercalaire. Celle-ci et le tampon de couverture sont imprimés au genou sur le sol de l'atelier. Un pantalon troué pour une veste trouvée.

157

Auteur(s)

Impression

numérique et tampons bois imprimés au genou

Format

14 x 20 cm

Pages

12

Poids

13 gr.

Collection

Édition limitée à

25 exemplaires

Parution

mai 2016

Voir aussi