138
Michel Thévoz, Emilienne Farny, art&fiction Michel Thévoz
Emilienne Farny et l’oiseau noir 195 x 117 mm, 80 pages
ShushLarry, 2015
978-2-940377-89-3
CHF 19.5 / € 15

Commander

« Je n’explique pas le monde, je le peins avec sa folie, sa tendresse, son désarroi, et sa solitude surtout. Dans toute sa beauté aussi, celle qui niche partout pour qui sait la débusquer. Je n’ai aucun message à transmettre sinon un instant d’éternité volé au quotidien. »

Ce premier retour sur l’œuvre d’Emilienne Farny procède aussi bien d’une approche empathique que d’un regard binoculaire, propice à la mise en relief, puisque son auteur, Michel Thévoz, est historien de l’art et qu’il fut le compagnon de l’artiste.

Cet ouvrage paraît avec l’aide du Canton de Vaud, de la Ville de Lausanne et de Sandoz-Fondation de famille.

Emilienne Farny :
Née à Neuchâtel en 1938. Ecole des beaux-arts de Lausanne, professeur : Jacques Berger. S’établit à Paris en 1962. Peintures sur le thème de la transformation du paysage urbain. Naissance de sa fille Melody en 1971. Réside à Lausanne depuis 1972. Séries successives : Le Bonheur suisse, Paysages après meurtre, Extase, Parkings, Les garçons, Vernissages, Graffiti, Regards, L’atelier, Nus, Murs, Fenêtres sur cour, Béton, Chantiers. Depuis 2000 également : sculptures par assemblage. Décès en 2014.
Michel Thévoz :
Nà Lausanne en 1936. Après des études de lettres à l'université de Lausanne, suit les cours de l'Ecole du Louvre à Paris. Historien d'art, il travaille comme assistant puis comme conservateur au Musée cantonal vaudois des beaux-arts. En 1976, il prend la direction de la Collection de l'art brut à Lausanne à la création du musée du même nom. Il quitte ses fonctions en 2001. Professeur honoraire à l'Université de Lausanne, Michel Thévoz a publié une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels L'Art Brut (Skira, 1975), Le corps peint (Skira 1984), Dubuffet (Skira 1986), Requiem pour la folie (La Différence), Le miroir infidèle (Éditions de Minuit, 1996), et L’esthétique du suicide (Minuit 2003) ainsi que de nombreux articles sur des artistes d'art brut.

------------------------
REVUE DE PRESSE
------------------------

ENCRES VAGABONDES, été 2016
«L'oiseau noir d'Emilienne Farny», par Claude Darras.
Lire l'article ici