Be Arielle F

Simon Senn

CHF16.00

Parution:

18 juin 2020

Je ne sais pas si vous… si vous vous êtes déjà retrouvé dans le corps de quelqu’un d’autre? C’était ma toute première fois. Cela a été une expérience absolument bouleversante.

Simon achète en ligne la réplique numérique d’un corps féminin et l’anime en 3D: le voilà «dans» un corps de femme. L’expérience est émouvante. Contre toute attente, il parvient à retrouver la jeune femme «scannée» et part à sa rencontre. Il s’entretient aussi avec une psychologue pour questionner son «trouble dans le genre» provoqué par cette expérience, puis un avocat, pour comprendre ce qu’il peut légalement faire faire à ce corps — mais la théorie, comme la loi, n’évoluent pas aussi vite que la réalité.
Dans une conférence théâtrale qui est aussi une démonstration et une confession, Simon Senn fait dialoguer réel et virtuel. Il révèle alors l’intrication inattendue entre technologie, émotion, image, sensualité et loi.
Préface de Éric Vautrin
Postface de Arielle F

Collaborations internet: Yuri N.K., Alex Khod, mechpil0t, Amir Mansaray, Alexi Johansen, Pascal Serrarens, Sébastien Geldof, Rampa Tinling, Lucas Ridley, Ben Tristem, Penny de Byl, Redqueencoder, Chris Inman, GavinCrout1030, awrights309, Smilehossain, yan07340, ngithiri, Shahriar Aladdinnasr, gabrielcarr KatarzynaB, Alexander W. Shubhankar.

Né en 1986, le plasticien et vidéaste genevois Simon Senn a étudié à la HEAD Genève et au Goldsmiths College de Londres. À première vue, ses œuvres explorent les interactions humaines, spécifiquement lorsqu’elles sont médiatisées par une technologie. Adoptant le point de vue de l’individu plutôt que l’approche théorique ou l’usage spécialisé, il examine ce que provoque une technologie dans des contextes concrets. Aussi les dispositifs qu’il instaure et dont il va suivre les développements dévoilent ce qu’un outil technologique permet ou conditionne. Si son travail est essentiellement documentaire, basé sur les réactions de ses protagonistes ou de lui-même dans une situation concrète, la fiction est présente et participe à révéler le sujet principal de ses œuvres: l’ambiguïté des comportements, qui s’exprime tant à travers la méconnaissance sociale des enjeux liés aux technologies numériques que la part de création que celles-ci permettent ou provoquent.

Éric Vautrin est dramaturge du Théâtre Vidy-Lausanne depuis 2015. De 2007 à 2015, il était maître de conférences en arts du spectacle à l’Université Caen-Normandie, et chercheur associé au laboratoire CNRS-Thalim. De 2005 à 2009, il a également fondé et dirigé le festival de poésie contemporaine La poésie/nuit à Lyon puis à Caen. Aujourd’hui, il co-dirige avec B. Boisson et L. Fernandez le programme de recherche NoTHx («Nouvelles Théâtralités») sur le renouveau des formes scéniques européennes après 2000. À Vidy, il accompagne les artistes en création et anime rencontres et débats autour des spectacles. Il vit à Lausanne.


  • La collection Mille et un plateaux est co-éditée avec le Théâtre Vidy-Lausanne avec le soutien de la Fondation Leenaards.
  • Ce volume paraît en partenariat avec l’Association Astrapia et avec le soutien du Fonds Municipal d’Art Contemporain de la Ville de Genève (FMAC).

REVUE DE PRESSE

MOUVEMENT.NET, 02/10/2020
«Be Arielle F» par Léa Poiré
Lire l’article

LIBÉRATION, 19 & 29/09/2020
«Je me suis dit: Ah ok, je peux me sentir bien dans un corps de femme et c’est beau.» par Annabelle Martella
Lire l’article

305

Auteur(s)

Dirigé par

Format

11 x 17 cm

Pages

196

Collection

Genre

théâtre contemporain

Co-édition

Théâtre Vidy-Lausanne

ISBN

978-2-940570-95-9

Parution

18 juin 2020

Voir aussi