Horizons. Portrait de Philippe Fretz

Matthieu Mégevand

CHF18.50

Date de parution:

22 novembre 2022

Comment trouver sa place? Comment habiter sa vie? C’est à partir de ces questions-là, si fondamentales, que Matthieu Mégevand brosse son portrait du peintre Philippe Fretz. Et c’est à une rencontre heureuse que nous invite l’écrivain.

On est jeté au monde sans l’avoir choisi, et la question, la seule question au fond qui vaille dès lors c’est: comment vais-je bien pouvoir habiter la vie? de quoi vais-je remplir cet immense vide, ce gouffre béant qui constitue l’existence? On ne fait pas vraiment de choix. On tente, on tâtonne, on trouve soudain dans la nuit une prise, on s’y accroche; enfant, Philippe Fretz a joué avec des plots dans la lumière finissante d’un jour d’été. Il a senti qu’il y avait là un sens, quelque chose qui pouvait le remplir. Il s’y est accroché. Donner du sens: bricoler, créer des structures, habiller le blanc de formes et de couleurs. Se trouver des compagnons – Joyce, Nerval, Jésus, Balthus, Dante. Philippe Fretz devient peintre, et c’est un acte de foi.

© Olivier Christinat

Matthieu Mégevand, né en 1983, est écrivain. Il est directeur éditorial du domaine « spiritualité» aux éditions Bayard. Il a piloté à Genève les éditions Labor et Fides de 2015 à 2022. En 2011 paraît à L’Âge d’Homme son premier roman Les Deux Aveugles de Jéricho, qui reçoit le Prix de la Société littéraire de Genève. En 2018 est publié chez Flammarion La bonne vie, roman inspiré de la vie du poète Roger Gilbert-Lecomte. L’ouvrage est lauréat du Prix Pittard de l’Andelyn et du Roman des Romands. En 2019, son Lautrec, Prix Grands Destins Le Parisien, constitue le deuxième volet d’une trilogie romanesque consacrée à trois artistes disparus prématurément (un écrivain, un peintre, un musicien) et qui s’achève en 2021 par Tout ce qui est beau, un portrait émouvant de Mozart.

Philippe Fretz, né en 1969, obtient son diplôme de l’Ecole supérieure d’arts visuels de Genève en 1992. Il bénéficie d’une bourse Kiefer-Hablitzel durant trois années consécutives de 1996 à 1999, période durant laquelle il vit et travaille à Marseille. Il effectue ensuite un séjour de deux ans aux Etats-Unis, où il peint et enseigne à la Waring School de Boston. Il est lauréat de la bourse Alice Bailly en 2002, et de celle du Aargauer Kuratorium en 2014 et 2017. Il exerce également depuis une vingtaine d’années une activité d’auteur et d’éditeur et co-dirige la collection Sonar chez art&fiction. Depuis 2014, il se consacre à un vaste chantier pictural autour de Dante, sous le titre de Divine Chromatie.

377

Auteur·e·s

Édition établie par

Photographies

Graphisme

Notter + Vigne

Format

13.5 x 20 cm

Pages

96

Genre

portrait littéraire

Collection

ISBN

978-2-88964-036-2

Date de parution

22 novembre 2022

Voir aussi