In medias res #12 Mondes

Philippe Fretz

CHF20.00

Date de parution:

1 juillet 2022

Ce numéro douze aborde le thème du nu féminin, comme sujet et comme allégorie de la peinture. Le corps humain, figure ancestrale, silhouette archétypique, nous renvoie à la fois aux premières représentations du cosmos et à la mise en scène du désir à travers les siècles de l’iconographie mondiale.
Nous découvrons dans ce numéro la série des «Judith» et des «Peintures» de Philippe Fretz complétant celle du «Peintre» et du «Modèle» abordés dans les IMR 06 et 10 et nous lisons un texte original très émouvant de Michel Layaz intitulé Mondes où se croisent le destin de la Judith d’Holopherne et celui des combattantes de nos fronts actuels.

Formé à la Haute École d’art et de design Genève dans les années 1990, Philippe Fretz est un peintre qui mêle narration, références à l’histoire de l’art et détails autobiographiques. Il est également éditeur et collaborateur des éditions art&fiction, il enseigne la «narrative painting» au Gordon College à Orvieto, en Italie. Il publie un périodique, In medias res, qui confronte ses peintures à une vaste iconographie personnelle.

Né à Fribourg en 1963, Michel Layaz fait partie des principaux auteurs romands contemporains. Commencée en 1993 avec Quartier Terre (L’Âge d’Homme), son œuvre littéraire compte aujourd’hui une quinzaine de romans, dont plusieurs primés. Parmi ceux-ci Ci-gisent (Zoé, 1998), écrit à la suite d’un séjour à l’Institut suisse de Rome, Les Larmes de ma mère (Zoé, 2003 ; Prix Dentan et prix des auditeurs de la Radio Suisse romande), ou encore la Joyeuse complainte de l’idiot (Zoé, 2004). Plus récemment, son texte Louis Soutter, probablement (2016) remporte un prix de littérature suisse, le prix Bibliomedia et le prix Régis de Courten; Sans Silke (2019), quant à lui, obtient le prix Rambert. En 2021 paraît Les Vies de Chevrolet.

387

Auteur·e·s

Textes de

Format

21 x 29.7 cm

Pages

20

Genre

périodique d'artiste

Collection

Édition limitée à

130 exemplaires

ISSN

2296-4487

Date de parution

1 juillet 2022

Voir aussi