Oui. C’est bien. Portrait de Delphine Reist

Julie Gilbert

CHF18.50

Date de parution:

2 décembre 2022

Une artiste majeure de la scène contemporaine suisse par une des voix les plus originales du monde littéraire genevois!

Rencontrer Delphine Reist
Oui. C’est bien.
Faire un inventaire
Oui.
Parce que quand on rentre dans son atelier
ou dans ses expositions, tu vois, on a l’impression d’arriver parfois dans une quincaillerie
Une quincaillerie de la fin du monde
où l’huile des bidons n’arrêteraient plus de couler
où les tronçonneuses marcheraient toute seule dans leur vitrine
où les bottes de chantier nous siffleraient des ordres
Une quincaillerie où les outils sont des personnages
J’étais à Dunkerque l’autre jour avec elle
elle me faisait une liste virtuelle de sa prochaine exposition
et je me suis dit que j’allais faire un inventaire.
Partir de tous ces objets
pour raconter
Delphine Reist
pour raconter son travail
pour raconter le travail
pour raconter le chantier
et comme tout fout le camp, là, juste là dehors
les vraquiers plein de céréales, de minerais, de
La pression dans les usines, les ateliers, les
Raconter les boucles, les répétitions, les aliénations
Oui. Comme tout fout le camp.
Oui. On va faire ça.

© Olivier Christinat

Delphine Reist est une artiste suisse qui vit et travaille à Genève. Lauréate du Swiss Art Award et du Prix de la Fondation Irène Reymond, plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment au Centre d’Art Pasquart de Bienne, au MAMCO à Genève, et au centre Fri Art de Fribourg. Son œuvre est présente dans de nombreuses collections publiques telles que: Centre Pompidou, Paris; les FRAC Rhône-Alpes, Normandie, Occitanie et Limousin; Musée d’art du Valais; Kunstmuseum Olten. Delphine Reist a enseigné à l’Ecole des Beaux Arts de Lyon et poursuit actuellement son enseignement à la HEAD.

Julie Gilbert, qui a grandi en France et au Mexique, est une scénariste et auteure suisse. Elle écrit pour le cinéma, essentiellement avec le réalisateur Frédéric Choffat. Ensemble, ils ont mené plusieurs projets, dont les longs métrages La Vraie vie est ailleurs en 2006 et Mangrove en 2011 (tous deux en sélection officielle au Festival de film de Locarno). En parallèle, Julie Gilbert enseigne l’initiation à l’écriture de scénario à la HEAD à Genève. Elle écrit également pour le théâtre. La question de l’exil et de l’identité traverse l’ensemble de ses travaux filmiques, théâtraux ou performatifs.

378

Auteur·e·s

Édition établie par

Photographies

Graphisme

Notter + Vigne

Format

13.5 x 20 cm

Pages

96

Collection

Genre

portrait littéraire

ISBN

978-2-88964-044-7

Date de parution

2 décembre 2022

Voir aussi