Sans un je

Julia Sørensen

«Personne ne le sait, je collectionne.»
«Je n’achète que des objets qui ont des défauts.»
«Je n’aime pas vraiment les livres.»
«J’ai installé mon lit près de la fenêtre, j’épie les passants.»
«Une fois par année, je prends des vacances.»

Il y a ainsi cent un personnages dans Sans un je qui parlent de leurs petites particularités, de leurs vagues préférences, de leurs pauvres manies, de leurs opinions bien tranchées, et tous utilisent ce «je», dont Julia Sørensen les prive par avance par le titre donné au livre.
Ces cent un personnages tentent néanmoins d’exister, de se montrer, de s’affirmer en s’affublant d’un «je» dont on vient à se demander s’il est autre chose qu’un effet de manche. «Je» est-il un vêtement dont on se pare ou ce qui reste quand on a tout enlevé ? Sur le fil de cette intrigue, Julia Sørensen, pousse l’expérience plus loin. En collaboration avec la styliste Camille Dupont, les cent un personnages capturés en cent un petits textes s’allient à autant de vêtements, pièces uniques réalisées sous le label Mô, sur lesquels d’autres textes, échos ou suites des premiers, sont brodés ou appliqués au chablon.
L’habit fera-t-il le moi ? Lors de la présentation de la collection (voir LE KIOSQUE #43), les textes et vêtements seront également mis en scène, entre théâtre, lecture, performance et défilé de mode, en une ultime fiction «vestimentextuelle».

Voir l'édition de tête

Julia Sørensen, née en 1979 à Constance. Vit à Genève.

056

Auteur(s)

Reliure

japonaise

Format

11.5 x 19.5 cm

Pages

110

Poids

112 gr.

Collection

ISBN

978-2-940377-19-0

Parution

février 2008

Voir aussi