< retour au site

Dimensions variables

CHF 17.80

A propos

Paris est une fête, écrivait l’autre… Pas pour tout le monde! répondent en cœur Hubert Renard et Pierre Escot dans un récit à la fois loufoque et tragique sur un milieu qu’ils connaissent bien, celui de l’art contemporain.

#21 – De l’amitié et de l’espace-temps relationnel dans Dimensions variables, une performance-lecture vocale par les auteurs Pierre Escot et Hubert Renard, en présence d’Olivier Matthey, agitateur de paroles. À écouter sans modération.

Dimensions variables est un roman à quatre mains en équilibre entre arts visuels et littérature. Le monde de l’art contemporain est son décor, qu’il érige entre réalisme et satire. Les changements de forme à l’intérieur du récit (poèmes, journal intime, listes, dialogues et chansons) et les variations de tonalité (de la farce à la comédie dramatique) témoignent de la volonté des deux auteurs complices d’utiliser tous les ressorts du milieu parisien de l’art, qu’ils fréquentent assidûment – et jovialement! – depuis de nombreuses années, en tant que plasticiens. Les personnages s’affirment, les intrigues se tissent et le narrateur, d’une généreuse goujaterie, s’amuse à créer les rencontres dans ce milieu si inquiet de son apparence. Si l’on peut reconnaître des figures et des caractéristiques du monde globalisé de l’art, de ses manies et de ses vanités, l’ouvrage évite habilement la critique institutionnelle ou l’étude sociologique. Il préfère le jeu avec les images et les symboles. Malgré leurs égos encombrants, les personnages de ce roman contemporain, en quête désespérée de visibilité ou dans des élans de retrait de la vie publique, dans l’euphorie et la démesure, ou dans l’urgence de la disparition, cherchent tous une réponse à cette lancinante question: Qu’est-ce qu’une vie réussie?

Pierre Escot, né à La Rochelle en 1965, vit à Paris. Il est écrivain, poète, éditeur et plasticien. Ses vidéos ont été montrées au Centre Pompidou dans le cadre de Littératures pirates et dans divers festivals en Europe. Il a publié Planning aux éditions PPT en 2007, Occiput, poème sexuel à l’Espace d’en bas en 2020, Spermogramme aux éditions Supernova également en 2020, Piotr chez Incertain sens en 2021. Chez art&fiction a paru Le Carnet Lambert en 2015.

Né en 1965 à Lyon, Hubert Renard vit et travaille à Paris. Il construit sa propre et possible carrière d’artiste, en accumulant une documentation constituée de catalogues d’exposition, d’articles de presse et de monographies. Il publie son premier roman Sans titre chez art&fiction en 2013 et Le Catalogue raisonné d’Hubert Renard en 2021 aux éditions Michèle Didier.

Revue de presse

ARTPRESS, juin 2023
Chronique par Julien Bécourt
Lire la chronique

FB, 26/05/2023
Chronique de Jean-Max Colard
Lire la chronique

D-FICTION, 15/05/2023
«L’art contemporain : un art comptant pour deux» par H.R. et P.E.
Lire l’article

LE MATRICULE DES ANGES #243, 05/2023
«Des vies d’artistes» par Guillaume Contré
Lire l’article

LA LIBERTÉ, 29/04/2023
«L’art comptant pour rien» par Daniel Fattore
Lire l’article

24HEURES, 26/04/2023
«Férocités jouissives sur l’art contemporain» par Boris Senff
Lire l’article

LES LETTRES FRANÇAISES, avril 2023
«Vidéo-projection sur bifteck» par Pierre-François Moreau
Lire l’article

RTS QWERTZ, 21/04/2023
Chronique par Philippe Congiusti
Lire la chronique

RADIO CAMPUS LILLE, 14/04/2023
Émission Paludes 1025 par Nikola Delescluse-Willaert
Écouter l’émission

BLOG COMME FOU, 02/04/2023
«Livre fontaine à débit modulé» par Richard Escot
Lire la chronique

Informations

  • 391
  • Auteur-e-s
    Hubert Renard, Pierre Escot
  • Graphisme Valérie Giroud
  • Format 11 x 17.5 cm
  • Pages 310
  • Genre roman
  • Collection ShushLarry
  • ISBN 978-2-88964-048-5
  • Date de parution 3 mars 2023
  • Prix CHF 17.80
Ajouter au panier