< retour au site

Miroirs de faille – À Rome avec Giordano Bruno et Édouard Manet, 1928-29

A propos

À travers la figure de Giordano Bruno et la lecture du Déjeuner sur l’herbe de Manet, Aby Warburg, le grand spécialiste de l’art de la Renaissance, nous invite à quitter les chemins balisés de l’histoire de l’art. Reprenant la question de la migration des symboles, sur laquelle il s’était longuement penché en étudiant l’héritage et les survivances de l’Antiquité, Warburg s’intéresse désormais au nouvel espace de pensée que l’homme a conquis avec la naissance de la science moderne.
C’est à Rome, dans cette ville qui a gardé visibles toutes les couches de son passé et où affleurent toutes les traces de la culture visuelle européenne, que Warburg va nourrir ses ultimes réflexions et les jeter, éparses, sur le papier.

Journal de pensée, laboratoire d’écriture, ce volume présente une coupe – un écorché – des deux dernières années de la vie de Warburg. Entre les lignes d’un carnet de voyage rédigé à quatre mains avec Gertrud Bing, c’est aussi tout le grand projet de l’Atlas Mnémosyne que l’on voit ici prendre forme.

Textes établis et présentés par Maurizio Ghelardi (École normale supérieure de Pise).

Informations

  • 074
  • Auteur-e-s
  • Format 15.4 X 22.5
  • Pages 224
  • ISBN 978-2-84066-408-6
  • Date de parution avril 2011
Rupture de stock