Amor Fati

Flynn Maria Bergmann, Liliana Gassiot

CHF32.00

Parution:

novembre 2019

Un film noir brodé de fil rouge. Première scène, un orage se prépare. Des uppercuts galopent au-dessus d’un parking. Le décor est posé. La descente aux enfers peut commencer. Fil blanc, sutures spectrales gravitant autour d’une blessure. Longue comme une route. Ronde comme un cirque. Profonde comme la nuit. Tous les parents sont des monstres, des assassins. Cavale. Radio. Hallucinations. Flashback. Deux adolescents. Blade paumé et énervé, Stella libre et incandescente. Fil d’or, paillettes qui dansent. Dix couteaux s’envolent dans l’espace. Les uns après les autres. Stella disparaît. Réapparait. Disparaît. Le temps s’accélère. Un poids lourd passe en trombe en klaxonnant.
Quatrième opus de la collection So/So, Amor Fati réunit le poète Flynn Maria Bergmann et la plasticienne Liliana Gassiot. Ces deux-là se devaient de faire un livre ensemble. Il écrit avec ses couilles. Poing. Elle brode avec ses entrailles. Point zigzag. Texte, textile. Obsession. Film, fil. Contrepoint. Broder, c’est dissimuler un secret. Orthographier, c’est s’exiler loin d’Eros. Oublier, c’est renier Dieu. Coudre, c’est hurler en silence.

Liliana Gassiot, née en 1959 en Roumanie, vit et travaille à Blonay. Elle a publié en 2013 Suture chez art&fiction, ouvrage dans lequel elle se saisit du fil du récit et de celui du chirurgien et fait de leurs deux opérations une seule: le livre ouvre la plaie et la plaie ouvre le livre.
Flynn Maria Bergmann, né en 1969 à Lausanne, vit et travaille à Lausanne. Comme un cowboy de roman, il semble sculpté au cran d’arrêt. Cette lame avec laquelle on passe et repasse encore pour être bien sûr que ce qu’il reste de chair épouse l’os. Un antihéros, de ceux qu’on campe dans nos rêves ordinaires, une fois le bouquin dévoré dans la sueur. Of course, on soupçonne qu’il en a bavé. Un peu. Mais on l’envie, parfois. On envie cette soif d’absolu, cette poitrine pleine de vide et cette sensibilité à fleur d’encre. Flynn Maria Bergmann est également l’auteur de Fiasco FM (art&fiction 2013) et de FlynnZine #1 (2019).

REVUE DE PRESSE

L’ORIENT LITTÉRAIRE, octobre 2020
«Flynn Maria Bergmann: conte d’enfance au couteau» par Ritta Baddoura
Lire l’article

T-MAGAZINE, mars 2020
«Chez Flynn Maria Bergmann, à la lumière des mots» par Elisabeth Stoudmann
Lire l’article

24HEURES, 12/02/2020
«Un amour tragique et poétique» par David Moginier
Lire l’article

VICEVERSA LITTÉRATURE, 28/01/2020
«Amor Fati» par Anne-Lise Delacrétaz
Lire l’article

RTS VERTIGO, 27/01/2020
«Livre: “Amor fati”, Flynn Maria Bergman et Liliana Gassiot» par Linn Lévy
Écouter l’émission

LA LIBERTÉ, 14 décembre 2019
«Sur le fil du rasoir» par Thierry Raboud
Lire l’article

RTS LA MATINALE, 02/12/2019
«L’invité-e du 5h-6h30 (vidéo) – Deuxième partie – Flynn Maria Bergmann, poète, écrivain et plasticien vaudois»
Pour regarder l’émission

RTS LA MATINALE, 02/12/2019
«L’invité-e du 5h-6h30 – Première partie – Flynn Maria Bergmann, poète, écrivain et plasticien vaudois»
Pour écouter l’émission

LE TEMPS, SUPPLÉMENT CULTURE & SOCIÉTÉ, 30/11/2019
«Jeux du cirque» par Isabelle Rüf
Lire l’article

290

Auteur(s)

,

Graphisme

Indoors

Format

21 x 29 cm

Pages

96

Poids

664 gr.

Genre

Beau livre, poésie, Récit

Collection

ISBN

978-2-940570-79-9

Parution

novembre 2019

Voir aussi